Vous êtes ici : Accueil > Blog > SELECTION DE LIVRES POUR CET ETE....

SELECTION DE LIVRES POUR CET ETE....

Le journal intime d'un arbre de Didier Van Cauwelaert

 

 
"On m'appelle Tristan, j'ai trois cents ans et j'ai connu toute la gamme des émotions humaines.
Je suis tombé au lever du jour.
Une nouvelle vie commence pour moi - mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu'une jeune fille a sculptée dans mon bois ? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j'essaie de comprendre pourquoi je survis.
Ai-je une utilité, une mission, un moyen d'agir sur le destin de ceux qui m'ont aimé" ?


 

 

Sors de ce corps, William ! de David Safier

 
Rosa n'en revient toujours pas : comment un homme aussi beau et intelligent que Jan a-t-il bien pu tomber amoureux d'elle, une institutrice sans charme particulier, moyenne à tous les niveaux ? Pour se rassurer sur son potentiel de séduction, elle accepte les avances d'un jeune homme rencontré lors d'une fête.
Malheureusement, Jan surprend les deux tourtereaux d'un soir et, profondément blessé, quitte Rosa.
Quelques années plus tard, Jan est sur le point d'épouser la parfaite Olivia.
Toujours amoureuse de lui mais manquant terriblement de confiance en elle, Rosa décide d'avoir recours aux services de Prospero, un magicien se disant capable de faire voyager les gens dans le passé.
Mais celui-ci pose une condition : Rosa ne pourra réintégrer son époque qu'une fois qu'elle aura vraiment découvert ce qu'est l'amour.
Et voilà comment la jeune femme se réveille dans la peau...
du grand William Shakespeare !


 

 

 

 

Désert américain de Percival Everett

   
Professeur à l'université de Los Angeles, marié et père de famille, et convaincu, à l'heure des funestes bilans de la quarantaine, de n'être qu'un loser, Théodore Larue est en route vers son suicide quand un camion, le heurtant de plein fouet, projette son corps à travers le pare-brise, le laissant fort proprement décapité.
Certes dépossédé de l'ultime initiative de son existence, l'ex-candidat au suicide est cependant bien mort, conformément à ses vœux.
De diligents services funéraires, soucieux d'en faire un cadavre présentable prêt à devenir l'objet de clignes funérailles, recousent tête et corps à la va-vite, mais voici qu'au beau milieu de la cérémonie Ted se redresse et s'assied dans son cercueil...
Face à ce mort encore vivant, une terreur sacrée s'empare de la petite famille de Ted, cernée de toutes parts par le brasier des fantasmes collectifs qu'attise une hystérie médiatique à son comble.
Bien que passablement traumatisé lui aussi, Ted trouve des avantages à sa nouvelle et monstrueuse situation il se sent plus puissant, plus aimant, plus généreux, les sens et l'esprit bien plus aiguisés que naguère.
C'est alors que, quelques jours seulement après son retour au foyer, Ted est enlevé par les sbires de l'inquiétante secte chrétienne dirigée par Big Daddy, qui voit en lui l'incarnation du diable.
Si, fort de ses nouveaux pouvoirs, Ted parvient à s'échapper, ce n'est que pour mieux tomber entre les mains des services secrets américains qui l'incarcèrent dans les tréfonds d'un laboratoire du Nouveau-Mexique afin que son étrange cas soit examiné par les plus éminentes autorités scientifiques...
Qu'il prenne pour cible les médias, le fanatisme religieux ou les consternantes pratiques des milieux universitaires, Percival Everett livre ici une nouvelle satire, aussi grinçante due jouissive, d'une société américaine parfaitement déboussolée.
Mais, détournant la réflexion philosophique de ses chemins académiques, l'écrivain fait surtout du "l'incroyable et véridique histoire" de Théodore Larue le support d'une essentielle et troublante méditation sur la condition des vivants.

 

Le totem du loup de Jiang Rong

 
Le Totem du Loup, c'est le récit d'une initiation, celle de Chen Zhen, jeune étudiant chinois qui doit apprendre, au contact des tribus mongoles, comment survivre...
Les hordes de loups règnent encore sur la steppe.
Les cavaliers nomades, héritiers de Gengis Khan, craignent et vénèrent cet animal qu'ils ont choisi pour emblème.
La rencontre avec cette culture va bouleverser le jeune Chinois.
Un fascinant roman d'aventures, vendu à plus de vingt millions d'exemplaires en Chine.


 

 

 

Femmes de dictateurs (2) de Diane Ducret

   
Alors que Saddam Hussein tente de protéger sa deuxième épouse Samira de la jalousie de la première dame Sajida, l'imam Khomeiny n'admet pas que sa femme Khadije s'abaisse à faire la vaisselle, et Kim Jong-il a bien du mal à dissimuler ses infidélités à la star coréenne Hye Rim.
Tandis que Mira corrige les discours de Milosevic, Oussama Ben Laden attend que Najwa accouche dans leur camp retranché d'Afghanistan, et Fidel Castro tente d'éviter les assauts de l'agent de la Cia qui est aussi sa maîtresse, Marita.
Pour eux tous, l'amour, la mort ou l'exil s'entremêlent.
C'est que les hommes réputés autoritaires ou charismatiques ne sont pas, face aux femmes, toujours tels qu'on les imagine ou qu'ils veulent le faire croire, et leur vie privée, tournant souvent au secret d'Etat, recèle bien des mystères et des surprises.
Pour les révéler, Diane Ducret a recueilli, par une enquête non sans risque, les témoignages des compagnes, filles, amis, conseillers, médecins, gardes du corps et même ayatollahs.
Le premier volet de Femmes de dictateur, déjà traduit en dix-huit langues, a fait connaître Diane Ducret comme une investigatrice et une historienne hors pair.
Son nouveau livre est un exploit.

La mer était si calme d'Yves Viollier

 
Au soir du 27 février 2010, les habitants de la Faute-sur-Mer se sont endormis paisiblement, sans s'inquiéter de la tempête annoncée.
A 3 heures du matin, quand les digues ont lâché, la mer est montée inexorablement, a noyé les plages et les routes et, sans jamais modifier son allure, a enlacé les maisons, piégeant leurs résidents qui essayaient d'échapper à cet élément si familier, devenu en quelques heures un ennemi mortel. Julie dormait à la Pointe ; Guillaume et Alexandra étaient dans leur maison du lotissement en compagnie de leur fille ; les grands-parents Montauran venaient d'arriver dans leur cabanon de vacances avec Jérémie et Claire, leurs petits-enfants.
Ils ont tout fait pour s'en sortir.
A travers le destin de plusieurs familles, Yves Viollier a recréé les heures terribles que ces hommes, ces femmes et ces enfants ont affrontées en tentant de toutes leurs forces de survivre.
Avec des personnages romanesques inoubliables plongés au coeur d'un événement bien réel, Yves Viollier dépeint l'horreur mais aussi la dignité, le courage et la solidarité dont ont fait preuve toute une région, tout un pays.


 

 

 

L'enfant de personne de Charlotte Link

   
Un soir de juillet 2008, Amy Mills, étudiante dans une ville côtière du Yorkshire, est sauvagement assassinée, le crâne fracassé contre un mur.
Quelques mois plus tard, non loin de là, on retrouve dans un ravin le corps d'une septuagénaire, Fiona Barnes, dont la tête a été écrasée à coups de pierre.
Le mode opératoire similaire laisse penser que les deux affaires sont liées.
Si l'enquête piétine, des zones d'ombre dans le passé de la vieille dame ne tardent pas à apparaître.
Placée dans une ferme du Yorkshire pendant les bombardements de Londres en 1940, Fiona, alors âgée de onze ans, s'était liée d'amitié avec Chad, l'un des fils de sa famille d'accueil. Par jeu, tous deux avaient pris en grippe un orphelin handicapé mental lui aussi logé à la ferme.
" Nobody ", comme le surnommaient cruellement à l'époque les deux enfants tortionnaires, a-t-il, des années plus tard, cherché à se venger ? Au fil d'une intrigue policière habilement conçue, Charlotte Link nous plonge au coeur des secrets et non-dits de la Seconde Guerre mondiale, et livre l'un de ses meilleurs romans à ce jour.


 

 

La mémoire du vent d'Alain Dubos

Décembre 1999.
Marc, médecin humanitaire, apprend entre deux missions lointaines le décès de son père frappé par un arbre déraciné lors de la " tempête du siècle " qui vient de saccager les Landes.
Il n'a pas l'intention de s'attarder après les funérailles mais une question se pose : que faire de la maison familiale et des quelques hectares de pins magnifiques que son père a laissés ? Tout incite Marc à s'en débarrasser : il se veut sans attaches ; la succession est grevée de lourdes dettes et ses oncles, sylviculteurs, lui en proposent un prix alléchant.
Pourtant Marc hésite.
La mémoire dont le lieu est empreint le retient.
Surtout, il trouve en Solange, une cousine fragile et sauvage exempte de l'insouciance de la jeunesse, une initiatrice troublante aux secrets de la pinède.
Cette forêt blessée, née de la main des hommes mais accrochée à la terre de toute la force de sa sève...
D'une tempête à l'autre, de 1999 à 2009, la quête de renaissance d'un French doctor, loin des mascarades de l'humanitaire et des pusillanimités de notre modernité.
S'enracinant dans la réalité actuelle des Landes dont il est un observateur passionné, Alain Dubos signe ici, dans un style sensible et nerveux, son roman le plus personnel et le plus accompli.
 

Le destin des Renardias de Gérard Georges

 
Ascension et déclin d’une dynastie de tanneurs auvergnats.
On est tanneur de père en fils chez les Renardias, artisans à Maringues, bourg renommé dans toute l’Auvergne pour ses cuirs et peaux.
Grâce à leur acharnement, ils possèdent en ce milieu du Xixe siècle la tannerie la plus florissante avec ses dix ouvriers.
Autant l’aînée, Gracieuse, est une fille modèle, autant son cadet Antoine est un petit diable.
Pour le dresser, on l’envoie en pension chez les frères maristes à Clermont.
Néanmoins, la fibre paternelle est la plus forte et dès qu’il le peut, Antoine revient apprendre sur le tas tous les secrets du métier.
Grâce à ses études et à son amitié avec un condisciple ingénieur qui deviendra son beau-frère, Antoine s’intéresse au progrès technique.
La modernisation est vitale alors qu’ailleurs se développent les procédés industriels de tannage.
Mais les petits artisans de Maringues, menacés dans leur existence, voient d’un mauvais œil l’arrivée chez leur concurrent de la première machine.
Les tensions s’exacerbent, la corporation des tanneurs se déchire, alors que sa survie même est en jeu…

 

Le moulin des sources de Françoise Bourdon

 
1840, Fontaine-de-Vaucluse.
La première fois que Timothée Viguier rencontre Noëlie, il décrète qu’elle sera son épouse et elle-même sait qu'il n'y aura pas d'autre homme que lui.
Le père de la jeune fille donne son accord sans hésiter car les Viguier possèdent depuis plusieurs générations un moulin à papier prospère sur les bords de la Sorgue.
Ainsi commence pour Noëlie une vie tissée de drames et de bonheurs, de joies et de chagrins, qui la mènera jusque dans les années 1920 quand, vieille dame quasi centenaire, elle saura, par la seule force de sa fidélité, sauver le moulin ancestral en révélant ce qui devait être tu.
Sur les pas de Pétrarque, Françoise Bourdon nous entraîne à Fontaine-de-Vaucluse pour un voyage empli d'émotions et de mystères dans une Provence authentique, rayonnante, malgré les meurtrissures que laisse le tremblement de terre de 1909.


 

 

Quand tu n'étais pas là de Laura Bloom

 
La guerre est longue pour Catherine, seule dans sa petite maison de la banlieue de Sidney.
Le temps passe et l'espoir de voir revenir son mari, mobilisé dans le Pacifique, s'amenuise.
En février 1946, Robert est enfin de retour du front, mais les combats l'ont changé.
Catherine peut-elle encore aimer cet homme si différent de celui qu'elle a épousé ? Et lui, saura-t-il découvrir les secrets de celle qu'il croyait connaître ?


 

 

 

 

SHARE

SHARE